Sur la boutique T-shirt de Wonderful Cats, on peut adopter un t-shirt chat (ou un sweat). Il y en a de tous style : rigolos, tendres, émouvants, porte-bonheur, manga… Mais peut-être souhaitez-vous carrément adopter un chat en chair et en os (ce qui n’exclut pas de craquer pour un chouette t-shirt !)
Et si c’est votre première fois, vous vous posez sans doute quelques questions du genre “A quel âge adopter un chat ?“, “Quel sera son prix ?” et surtout, “ adopter un chat à Paris, à Toulouse, Montpellier, Lille ou au fin fond de la Lozère…

Où adopter un chaton ou un chat adulte ?

Mais où trouver le petit félin de vos rêves ? A moins de tomber par hasard sur un chat en quête de nourriture et de câlins qui a lui-même opté pour votre foyer ! Sinon, sachez qu’il existe différentes filières partout en France. Il ne vous restera plus qu’à choisir celle qui vous correspond le mieux.

3 façons de trouver un chat

Chez un particulier

Trop nombreux encore sont ceux qui ne font pas stériliser leur chat ou chatte de maison. Mauvaise idée car le nombre de chats errants en France est faramineux. Du coup, il y a sûrement dans votre zone géographique une corbeille pleine de chatons qui n’attendent que vous. Pour les trouver, direction les cabinets vétérinaires de votre ville. C’est là que vous trouverez les bonnes infos. Certains tiennent même un carnet de bord avec toutes les petites annonces sérieuses que vous cherchez.

Grâce à une association

La deuxième solution est de s’adresser à une association d’animaux

La plus connue, c’est bien sûr la SPA. Elle dispose de 63 refuges et maisons SPA dispersés sur tout le territoire. C’est l’association la plus ancienne de France pour la défense animale et elle reste une référence en la matière. Il y a sûrement une antenne SPA près de chez vous. Vous y trouverez plutôt des chats adultes même s’il y a parfois des chatons. Pour repérer la plus proche de chez vous, cliquez ici !

Mais il y a aussi un grand nombre de petites et moyennes associations qui sont souvent dédiées exclusivement aux chats. Pour vous aider, il existe une plateforme qui s’est donnée pour missions de les regrouper : Seconde chance, plateforme de l’adoption responsable

Cependant, toutes les assos n’y sont pas, loin de là. Alors on peut aussi tout simplement taper sur un moteur de recherche “associations chat” + “votre ville”.

A noter que beaucoup de ces petites associations ne sont pas des refuges. Elles peuvent agir de concert avec la SPA ou placer provisoirement les chats qu’elles ont ont récupérées dans des familles d’accueil.

Dans tous les cas, les associations sont très prudentes avant de confier un de leurs protégés à une famille. Elles s’assurent de leur mieux que le chat ne risque pas d’être à nouveau abandonné et traumatisé. Vous devrez donc montrer “patte blanche” 😉


Saviez-vous qu’il y a toujours beaucoup de chats noirs dans les refuges ?
Et si on montrait, avec humour, qu’on les aime autant ?

Adopter un chat de race chez un éleveur

Ici, la démarche est très différente. Choisir un chat de race, c’est avant tout opter pour un chaton qui a été élevé dans les meilleures conditions possibles (en tous cas chez les bons éleveurs). Par conséquent, le risque de rencontrer des problèmes de comportement chez votre animal est minime. C’est le meilleur moyen d’accueillir chez soir un chaton bien dans ses pattes et sa tête 😉

Et puis bien sûr, quand on choisit une race de chat en particulier, on retrouve tout un ensemble de caractéristiques communes à cette race, autant physiques que comportementales : chat calme ou actif, pot de colle ou indépendant, poils courts ou longs, petit ou grand…

Prévoyez de visiter l’élevage avant de prendre une décision. Ainsi, vous pourrez juger de la qualité et du sérieux de l’éleveur.

Dans tous les cas, évitez les petites annonces sur internet qui cachent très souvent des arnaques ou de la maltraitance.

Je n’ai pas parlé non plus des animaleries car la vente de chatons et chiots y seront interdits dès 2024 pour freiner les achats compulsifs qui conduisent souvent à l’abandon.

Quel est le prix pour adopter un chat ?

Vous connaissez à présent les 3 façons principales de trouver un chat disponible à l’adoption. Pour chacune, c’est une approche différente. Il est évident que quand on fait le choix d’adopter à la SPA, on a également l’idée d’aider un animal pour lui offrir une nouvelle chance d’une belle vie. Chaque année, de nombreux animaux sont sauvés grâce à ces associations et aux adoptants qui sont allés vers elles.

Cependant, il est important également que les élevages de qualité puissent exister. C’est le seul moyen de faire perdurer des races extraordinaires et parfois très anciennes. Sans oublier que ces chatons là ont la chance ne naitre dans le confort et la sécurité.

Alors bien sûr, pour parler concrètement, les prix ne sont pas les mêmes.

Comment avoir un chat gratuit ?

C’est une question qu’on entend souvent. Au moment de l’adoption elle-même, le seul moyen de trouver un chaton “gratuit” est de s’adresser à un particulier. En effet, celui-ci n’a pas le droit de vendre un animal. Il ne peut qu’en faire don (même s’il est de type Maine Coon ou autre race). Il est tout de même tenu de faire respecter l’obligation d’identification du chat. Celle-ci se fait chez le vétérinaire, à vos frais.

En fait, acquérir un animal n’est jamais vraiment gratuit puisqu’il faudra penser aux vaccins et à la stérilisation. Par la suite, nourritures et accessoires représentent un certain budget qu’il faut de toute façon prévoir.

A la SPA ou autres associations

Quand vous adoptez via une association, vous n’achetez pas le chat mais vous versez une participation aux frais vétérinaire qui ont été nécessaires : soins (les chats sont souvent récupérés dans un mauvais état de santé et couverts de parasites), identification, stérilisation… La somme demandée dépend des villes et de l’âge de l’animal. Cela tourne souvent entre 100 et 200€, moins si le chat est porteur d’une pathologie comme la FIV.

Pourquoi prendre un chat adulte ?

Prix d’un chat chez un éleveur

C’est évidemment là que le tarif est le plus élevé. En moyenne, comptez entre 1000 et 3000€ pour les races les plus connues : Chartreux (au bas de la fourchette de prix), Maine Coon, Sacré de Birmanie, Bengal (plutôt en haut de la fourchette de prix).

Le Maine Coon est de loin le chat de race préféré des français. En général, son prix tourne autour de 1200 à 1500€.

Attention : ne vous laissez pas tenter par un chat Maine Coon proposé à 500€ dans une petite annonce ! Et si on vous raconte que le prix est plus bas parce que le pedigree ne sera pas demandé, c’est une arnaque complète. Le pedigree lui-même, délivré par le LOOF, ne coûte pas grand chose !

Ce qui explique le prix élevé d’un chat de race dans un élevage de qualité, c’est avant tout :

  • l’achat des reproducteurs (les femelles ne portent que quelques années)
  • les frais vétérinaires : visites de contrôle, vaccins, vermifuges, identification par puce électronique, radio et/ou échographie pour vérifier la gestation d’une chatte. Et même souvent des tests sanguins sur les parents pour rechercher des pathologies qu’on retrouve chez certaines races.
  • une nourriture de choix
  • les charges, la TVA (un éleveur est un professionnel possédant un SIRET)
  • l’entretien et la mise aux norme des locaux, etc.

Il faut savoir que la plupart des petits élevages ne font pas souvent des bénéfices. En général, ils couvrent seulement leurs frais 😉

C’est pourquoi les éleveurs apprécient rarement qu’on essaye de marchander pour le prix d’un chaton qui est calculé au plus juste.

Si ces tarifs dépassent votre budget, plutôt que de prendre le risque de répondre à une annonce douteuse à petit prix, mieux vaut revenir aux 2 premières solutions. Qui sait, vous trouverez peut-être un brave petit gouttière typé comme la race de votre coeur ♥


Fan de Maine Coon ? Offrez-vous le plaisir d’en porter un sur vous 😉

Pourquoi choisir d’adopter plutôt un chaton ?

Bien sûr, il n’y a pas plus craquant qu’un chaton. Une petite boule de poils bourrée d’énergie qui sautille partout tout en étant capable de s’endormir d’un seul coup dans des positions improbables. Comment résister ? Alors, c’est sûrement la meilleure des raisons tant que vous avez conscience que mini chat deviendra grand très vite et qu’il vivra à vos côtés pendant une quinzaine d’années.

Mais il peut y avoir d’autres motifs qui peuvent vous pousser à choisir un jeune chat plutôt qu’un adulte.

A quel âge adopter un chaton ?

L’âge légal d’adoption d’un chaton est de 2 mois. Mais c’est un minimum. Si vous rencontrez un particulier qui a toute une portée de chatons à placer, il sera peut-être tenté de vous en confier un plus tôt en vous disant qu’il est déjà sevré. Grave erreur !

On considère que le sevrage alimentaire est terminé à l’âge de 2 mois. Même si bébé chat a déjà découvert la viande à l’âge de 3 ou 4 semaines, il a encore besoin de téter.

Et puis, ce qu’on connait moins, c’est le sevrage comportemental qui arrive autour de l’âge de 3 mois. Cela correspond à la fin du travail d’éducation de maman chat qui est loin d’être anodin : propreté, maitrise des griffes et des crocs…

Donc, n’adoptez jamais un chaton avant l’âge de 2 mois et, si c’est possible, attendez l’âge de 3 mois.

Dans quels cas vaut-il mieux adopter un jeune chat ?

  • S’il y a déjà un ou plusieurs autres chats à la maison
    Il faudra de toute façon une petite période d’adaptation pour tout le monde mais un chaton se fera accepter plus facilement.
  • Si vous avez un chien
    Chats et chiens n’ont pas le même mode de communication. Par exemple, un chien bat de la queue quand il est content. Pour un chat, c’est signe de contrariété. Les quiproquos sont donc nombreux ! Un chaton s’adaptera plus facilement à la gestuelle de son nouveau compagnon. De plus, si un chat adulte a déjà connu une mauvaise expérience avec un chien, il considèrera toujours l’espèce comme ennemie.
  • Quand on a des enfants
    Il n’y a rien de plus enrichissant que de grandir avec son petit compagnon à 4 pattes 😉

Où et comment adopter un chaton ?

Bien entendu, ce sont des cas généraux et non des obligations. Il reste par exemple tout à fait possible de faire accepter un nouveau chat adulte dans une maison. Il faudra peut-être compter une période d’adaptation un peu plus longue (ne forcez jamais le contact entre les chats !).

Pourquoi prendre un chat adulte ?

Si irrésistible que soit un chaton, vous pouvez toutefois envisager d’adopter un chat adulte. Voici pourquoi.

Une façon de s’investir dans la protection des animaux

On ne va pas se mentir. Dans n’importe quel refuge, petit, moyen ou grand, l’immense majorité des chats recueillis sont déjà adultes. Alors, il est important de leur trouver des adoptants. Prendre un chat adulte dans un refuge est clairement une belle démarche. Toutefois, ce ne doit pas être l’unique motivation car l’adoption d’un animal doit être un acte responsable avec une pleine conscience des obligations que cela entraine.

Par ailleurs, il y a aussi des avantages concrets à choisir un chat adulte.

L’âge des grosses bêtises est passé

La première année de vie d’un chaton, c’est un concentré de bêtises. Il n’y a pas plus curieux qu’un jeune chat et il doit tout tester : grimper partout et le plus haut possible, s’agripper aux rideaux, faire tomber tous les bibelots pour étudier la gravité, mordiller tout ce qui passe à sa portée (soyez indulgents, bébé chat fait aussi ses dents !).

Alors adopter un chat adulte, c’est aussi sauter directement à une phase plus calme. Même si certains gardent une envie de jouer (et c’est une excellente chose qu’il faut entretenir), ce ne sera jamais aussi dévastateur qu’avec une mini tornade déchainée 😉

Croyez-moi, c’est un sacré argument qui donne à réfléchir !

Connaitre réellement le chat qu’on adopte

Enfin, prendre un chat adulte, c’est pouvoir en choisir un selon son caractère. Les responsables des associations ne connaissent pas forcément toute l’histoire de chaque chat. Par contre, ils ont eu l’occasion de l’observer et le voir vivre. A la SPA, on vous dira toujours que celui-ci est très câlin, que tel autre est très timide et préfère vivre dans une maison calme ou encore qu’un autre a une forte personnalité. On vous dira également s’il peut vivre avec d’autres chats ou des chiens.

Bref, adopter un chat adulte, c’est accueillir un animal en toute connaissance de cause. Nous avons tous des caractères différents. Alors autant choisir un chat qui nous correspond pour vivre avec lui en toute harmonie.

En conclusion, nous avons vu les 3 pistes principales pour trouver un chat à adopter. Il n’y a pas de meilleure ou moins bonne façon de procéder. Car l’essentiel est de choisir ce qui nous convient le mieux. Parce que le bien-être de votre petite boule de poils dépendra avant tout de votre propre bonheur à l’accueillir et à la dorloter tout au long de sa vie. N’est-ce pas l’essentiel ?

Et vous, comment avez-vous procédé pour trouver le petit chat de vos rêves ? N’hésitez pas à raconter votre expérience dans les commentaires ci-dessous 😉


Nouveautu00e9s de la boutique